Nous avons proposé à maintes reprises une répartition différente, neutre pour les propriétaires qui occupent leur logement, et plus favorable aux locataires, plus durement frappés que tout autre par la crise que traverse notre pays. Aucune réponse sérieuse et argumentée ne nous a jamais été faite. Nous voterons par conséquent contre cette délibération.